Alex Plancassagne, champion de France Promosport 600 2010

12 / 10 / 2013

Le nom d’Alex Plancassagne force le respect parmi les motards périgourdins. Celui que l’on surnomme le piaf a remporté d’un battement d’aile la coupe de France Promosport 600 cc en 2010. Entre circuits moto et Périgord noir, Alex a trouvé un équilibre.

Interview Alex Plancassagne,
06/11/2013

Alex instaméVQ : Bonjour Alex. Peux tu nous dire comment tu es venu à la moto et à la compétition ?
Alex : Bonjour. Mon père roulait en amateur en motocross, petit j’étais souvent sur les terrains de cross et cela m’a donné envie. Petite anecdote que m’ont racontée mes parents : un matin (j‘avais 3ans) j’ai dit à mon père que je voulais faire de la moto, il m’a répondu pour essayer de gagner du temps : « quand tu sauras faire du vélo sans les roulettes ». Le soir même je faisais du vélo sans roulette ! C’est ainsi que l’histoire a commencé.

VQ : Est-ce difficile de pratiquer la compétition moto en habitant la Dordogne ?
Alex : En Dordogne, comme ailleurs, c’est difficile parce que c’est un sport coûteux. Chez nous la culture c’est le rugby ou le foot, mais pas la moto. C’était donc très difficile au début, avant que les gens ne me prennent au sérieux, d’avoir des aides. Maintenant que j’ai fait mes preuves ça va mieux !

VQ : Tu a été Champion de France Promosport 600 cc, et a participé à la Coupe de France Promosport 1000cc en 2013. Pourquoi ce choix ? Comment choisit-on ses catégories ?
Prépa 500Alex : Les coupes de France sont une formule de promotion, les 3 premiers du championnat 600cc n’ont plus le droit d’y participer. Il faut soit monter en 1000cc, soit aller en championnat de France, ou encore en championnat du monde superbike  (l’équivalent de la D1 au foot). J’ai roulé en supersport pendant 2 saisons avec Yamaha, mais c’est très coûteux et le manque de résultats m’a démotivé. J’ai donc préféré revenir aux sources en promosport, mais en 1000cc parce que je n’ai plus le choix !

VQ : Pourquoi as-tu souhaité te rapprocher de Vinta-Quatre ?
Alex : Beaucoup de personnes me suivent à travers mon site ou ma page Facebook, ou mêmes sur les courses. Ca me tenait à cœur que les gens sachent d’où je viens ! Et en m’associant à Vinta-Quatre c’est chose faite.

VQ : Penses-tu pouvoir renouveler tes résultats de 2010 ? Quels sont tes objectifs ?
alex plancassagne-FbAlex : Je vais tout faire pour, même si le niveau en 1000cc est beaucoup plus élevé qu’en 600cc. Pour la saison à venir je retrouve une Yamaha officielle qui aura une meilleure préparation que celle de cette année (par manque de moyens).  L’objectif est de faire mieux qu’en 2013 où j’ai scoré des tops 10.  J’espère me rapprocher du top 5 et je vais travailler dur cet hiver pour mettre toutes les chances de mon coté.

VQ : Au fait, pourquoi te surnomme-t-on le piaf ?
Alex : Certainement parce qu’à mes début  que je volais beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 3 = six